Que coule le sang
Le long de mon visage
Qui a perdu l'âge
Depuis si longtemps

Que s'ouvrent mes veines
Que se déverse ma peine
Et que lentement, doucement
Je sois souillée de sang

Que sonne l'heure
De cette funeste libération
Et que s'échappe cette pression

Que soit arraché mon cœur
Suspendu dans les affres d'une vie
A crier pour mercy

Jusqu'au souffle coupé
D'avoir tant prié,
Tant médité, tellement pleuré.


By Lily Einalem.