Il y a des gens qu'on déteste,
D'autres qu'on aime détester,
Et il y a les briseurs de coeur.

Si insensibles qu'ils ne se rendent compte de rien,
Ni de l'affection portée,
Ni de la haine éprouvée.